Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : mickael78450
  • : Le blog de Mickaël
  • Contact

Recherche

5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 06:33

France Gall eut une enfance bercée par la musique et commença à jouer et à chanter très jeune notamment grâce à l'aide de ses relations familiales. Elle devint l'une des plus grandes chanteuses françaises de son époque, notamment en 1965 où elle fut à l’apogée de sa gloire. Aujourd'hui, ses tubes sont encore classés parmi les meilleures chansons de France.

Son enfance

France Gall de son vrai nom Isabelle Geneviève Marie Anne Gall est née à Paris le 9 novembre 1947 d'un père chanteur et auteur et d'une mère dont le père fut à l'origine d'une chorale nommée Manécanterie des Petits Chanteurs à la croix de bois.

Elle grandit donc au sein d'une famille appartenant au monde de la musique, elle voit défiler au foyer familial de nombreux chanteurs tels que Hugues Aufray ou Marie Laforêt.

Son père l'emmène fréquemment dans les coulisses de l'Olympia afin d'écouter de grands artistes comme la chanteuse Édith Piaf par exemple. Poussée par ses parents, elle commence à jouer du piano à cinq ans et de la guitare à onze ans.

Sa carrière musicale

À seize ans, elle enregistre ses premières chansons sur le label Denis Bourgeois qui travaille notamment avec Serge Gainsbourg. Celui-ci va lui composer plusieurs chansons, dont le titre "Ne sois pas si bête" qui sera en tête du hit-parade du moment. À partir de là, de nombreuses personnalités vont aider la chanteuse dans sa carrière comme Charles Aznavour.

Fin 1964, elle sort la chanson "Sacré Charlemagne" qui sera un énorme succès durant l'année 1965, de la France jusqu'aux États-Unis en passant par le Japon. Elle participe également au concours de l'Eurovision 1965 afin de représenter le Luxembourg avec sa chanson à succès "Poupée de cire, poupée de son" grâce à laquelle elle gagnera le Grand Prix. L'année 1965 fut donc une année de gloire et de succès pour Gall en France et à l'étranger.

En 1966, sa chanson "Les Sucettes" écrite par Serge Gainsbourg portant sur des allusions sexuelles va déclencher un scandale qui l'obligera à changer de maison de disque. France Gall vend peu de CD et sa carrière dégringole. Cependant, elle inspirera de grands chanteurs durant cette période avec par exemple Claude François qui lui consacre la chanson "Comme d'habitude" en 1967.

En 1973, Gall rencontre Michel Berger qui écrit une comédie musicale où elle jouera le rôle de l'héroïne. Tous deux se marient quelques mois plus tard avant d'entreprendre de nouvelles comédies.

Elle participe quelques années plus tard à l'enregistrement d'albums pour les Restos du Cœur. Aujourd'hui, elle est marraine d'une association nommée Cœur de femmes venant en aide aux femmes sans abris.

France Gall
Partager cet article
Repost0

commentaires