Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : mickael78450
  • : Le blog de Mickaël
  • Contact

Recherche

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 15:06

Lorsque nous voyons la mer monter le long des côtes, nous assistons au phénomène de la marée. Celui-ci est dû aux forces d'attraction de la Lune et du Soleil sur les liquides terrestres. Il existe cependant d'autres phénomènes responsables de la montée du niveau de la mer sur le long terme, engendré par le réchauffement climatique.

Le phénomène de la marée

La montée des mers et des océans le long des côtes correspond à un phénomène physique appelé la marée. Celle-ci a lieu grâce à l'effet combiné des forces de gravitation de la Lune ainsi que du Soleil.

Les forces de gravitation correspondant à une attraction physique entre deux corps de masses distinctes. Les entités célestes ont donc pour particularité de drainer les objets passant à leur portée.

La Lune, seul satellite naturel de la Terre, attire donc notre planète vers elle. Seulement la taille et la masse de la Lune étant petites par rapport à celles de la Terre, seules les surfaces déformables de notre globe telles que les liquides tendent à aller vers la Lune.

Quand la mer monte, c'est donc qu'à l'endroit terrestre dont la Lune est le moins éloignée se concentre l'attraction de l'eau des mers et océans, provoquant une élévation du niveau de l'eau d'une dizaine de mètres.

Bien entendu, la Terre exerce également une force d'attraction sur les eaux du globe. Ainsi, lorsque la Lune s'éloigne, la mer revient à sa position initiale.

De temps à autre, le Soleil influe également sur les marées et agit en coopération avec la Lune. La marée atteint alors un niveau très élevé que l'on peut mesurer grâce au coefficient de marée (mesure reflétant l'importance d'une marée) pouvant aller de 20 à 120.

Élévation du niveau de la mer

Il existe des facteurs responsables de l'élévation globale du niveau de la mer à l'échelle des temps géologiques, qui n'ont pas de liens avec le phénomène des marées.

La montée globale du niveau de la mer peut être due à :

  • La fonte des glaciers pouvant entraîner une augmentation de l'ordre d'une dizaine de mètres.
  • La dilatation thermique de l'eau (augmentation de la température globale) qui accroît le niveau des mers de quelques mètres.
  • L'activité des dorsales océaniques pouvant entraîner l'augmentation de la hauteur des fonds océaniques et donc du niveau de la mer (plusieurs centaines de mètres).
Mer agitée
Partager cet article
Repost0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 17:18

La croix huguenote est un symbole issu du protestantisme. Alors que la monarchie sous Louis XIV prône l'abolition de la liberté de culte, les protestants portent la croix huguenote afin de contester cette décision. Cette croix composée de plusieurs symboles, illustre leur foi en un Dieu trinitaire.

Son origine

La croix huguenote fut créée suite à l'abolition de l'édit de Nantes en 1685, le roi français Louis XIV interdît en effet aux protestants (membres religieux chrétiens qui sont sortis du catholicisme) de porter une croix, un pendentif ou tout autre signe religieux montrant leur appartenance au protestantisme avec le nouvel édit de Fontainebleau. Afin de contester cette mesure, Maystre, orfèvre vivant à Nîmes crée la croix huguenote en 1688.

Cette croix est donc un symbole du protestantisme du sud de la France. Les citoyens portaient cette croix par opposition à l'intolérance religieuse afin d'affirmer leur foi et leur appartenance à l'État.

Son interprétation

Cette croix protestante huguenote est constituée d'une croix ayant en son centre un soleil. Aux extrémités des huit flèches composant la croix, on distingue huit petites boules et entre ces flèches quatre fleurs de lys. Enfin en dessous de la croix se trouve un pendentif représentant une colombe.

La croix fléchée et boutonnée représente les quatre branches que l'on peut retrouver dans les auréoles cruciformes du christianisme de l'empire byzantin, c'est-à-dire le mouvement religieux chrétien des habitants de l'empire romain d'orient du XVIIème siècle. Concrètement elle est la représentation de la résurrection du Christ au matin de Pâques.

Le soleil en centre de la flèche, représente la gloire de Dieu le Père céleste. C'est à partir de cette puissance que s'organise le reste de la croix, métaphore du reste du monde.

Les huit boutons au bout des flèches caractérisent quant à eux les huit béatitudes du Sermon sur la montagne d'après l'évangile selon Matthieu. Ce sermon est prononcé par Jésus de Nazareth aux alentours de l'an 30 à ses disciples et à la foule.

Les quatre fleurs de lys présentent entre les flèches rappellent que les huguenotes, protestants français durant les guerres de religion, gardent une grande loyauté envers la couronne française malgré que celle-ci leur refuse le droit de culte. On constate donc également que ces fleurs prônent le pardon.

Enfin le pendentif qui représente une colombe en vol symbolise le Saint Esprit.

On remarquera que le médaillon représente à la fois Dieu, Jésus et le Saint Esprit, soulignant la foi des protestants au Dieu trinitaire.

1 Croix huguenote au Musée protestant de la grange de Wassy (Haute-Ma
Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:10

Henri Gervex est un peintre français de la fin du XIXe siècle. Ce parisien, étudiant de la prestigieuse école nationale supérieure des beaux-arts, a su faire connaître ses œuvres impressionnistes grâce à de nombreux salons et un style accentué sur les scènes de nu. Suite à de nombreux voyages, il est devenu un artiste international.

Ses débuts

Henri Gervex est né le 10 décembre 1852 dans l'ancienne commune de Montmartre appartenant à l'époque au département de la Seine. Il est le fils d'une famille appartenant à la classe moyenne.

Dès l'âge de ses 15 ans, un ami de ses parents le fait entrer en temps qu'élève dans l'atelier du peintre français Pierre-Nicolas Brisset où il apprend les bases de la peinture académique.

En 1871, il intègre une école d'art reconnue, l'école nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) à Paris où il rencontre de nombreux peintres tels que le peintre orientaliste Eugène-Samuel-Auguste Fromentin ou encore le peintre académique Fernand Cormon.

Henri Gervex commence à exposer ses toiles à partir de 1873, notamment par le biais de plusieurs salons de peintures parisiens ayant lieu dans des quartiers de grandes influences comme au palais de l'avenue des Champs-Élysées.

Parmi ses premières œuvres, on retiendra avant tout sa première œuvre publique intitulée "Baigneuse endormie" ainsi que "Satyre" présentant une scène de nu.

En 1876, il s'intéresse au mouvement de l'impressionnisme caractérisé par la mobilité des phénomènes et il commence à fréquenter le célèbre peintre impressionniste Édouard Manet.

Sa carrière

En 1878, il expose un nouveau tableau (Rolla) représentant un nu à travers un décor moderne qui augmente sa popularité à cause du scandale créé par les jurys de salons quant à la scène représentée.

Il réalise la même année le portrait de la demi-mondaine (femme entretenue par des Parisiens fortunés) Valtesse de La Bigne, ce portrait inspirera le célèbre écrivain français Émile Zola pour la création de son personnage nommé Nana.

De 1880 à 1885, il réalise de nombreux voyages à travers l'Europe pour exercer sa passion de peintre comme en 1883 où il se rend dans la ville de Gand située dans la région flamande de Belgique afin de participer à l'Exposition triennale des beaux-arts.

Grâce à ses voyages, il reçoit également de nombreuses décorations militaires pour son appartenance à la garde nationale française.

Il devient un peintre extrêmement reconnu. En 1891, il est présent à l'exposition internationale des beaux-arts dans la ville de Munich, en 1895 il devient vice-président de la Société nationale des beaux-arts et en 1913, il se fait élire en tant que président de la Société des pastellistes.

Il décède à Paris en 1928 suite aux complications causées par une dégénérescence d'un de ses yeux.

Café Scene in Paris
Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 10:53

Une nuisance sonore est un gêne perturbant la tranquillité des habitants à l'intérieur de leur logement. Le tapage est interdit à toute heure de la journée et de la nuit, et peut entraîner une amende de troisième classe. Cependant, il existe des exceptions tolérant certains bruits à certaines heures, et des alternatives permettant de régler les conflits de voisinage à l'amiable.

Que peut-on qualifier de nuisance sonore ?

Lorsqu'on a un statut de particulier, la nuisance sonore ou pollution sonore correspond à des troubles anormaux de bruits produits par notre voisinage. Le bruit de voisinage est qualifié de nuisance sonore à partir du moment où il gène la tranquillité des autres habitants du quartier.

Chez des particuliers, le "gêne" dû au bruit est totalement subjectif et peut concerner n'importe quel type de son, de la musique trop forte jusqu'au chien qui aboie en passant par les cris de voix. Pour qu'une infraction soit confirmée, il suffit qu'une seule personne soit dérangée.

En ce qui concerne les lieux professionnels (entreprises, usines), les normes sonores stipulent qu'il y a infraction si un bruit de plus de 25 décibels est entendu à l'intérieur d'un logement.

En ce qui concerne les heures

Contrairement aux idées reçues, les lois sur le bruit concernant les particuliers précisent que le tapage nocturne (nuisance sonore durant la nuit) ou diurne (durant la journée) peut avoir lieu à n'importe quelle heure.

En effet, les bruits gênants pour notre entourage sont interdits de jour comme de nuit, c'est le tapage tout court qui est interdit par la loi.

Cependant, il existe des exceptions. Vous avez, par exemple, l'autorisation de bricoler durant certaines heures de la journée qui sont fixées par votre mairie, via des arrêtés préfectoraux. Le bricolage doit cependant être modéré afin de ne pas faire de bruit en continu.

Aussi, il est en théorie impossible de se plaindre de la nuisance sonore causée par les travaux d'un chantier public.

Que faire si je suis victime de nuisances sonores ?

Si vous êtes victime des bruits de vos voisins, vous pouvez tout d'abord essayer de trouver une solution à l'amiable en leur envoyant un courrier (avec accusé de réception de préférence).

Si le problème persiste, prenez contact avec votre mairie. Enfin, en cas de tapage nocturne (après 22H selon le code pénal) de personnes extérieures au quartier, demandez aux gendarmes de votre ville de venir constater le bruit.

Enfin, sachez qu'une bonne isolation contre le bruit permet de régler pas mal de problèmes.

Астрономия
Partager cet article
Repost0
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 23:07

Rembrandt Bugatti est un célèbre sculpteur italien du début du XXème siècle. Ce jeune milanais grandit dans un milieu d'artiste grâce à son oncle peintre, avant de se faire connaître à Paris grâce à ses sculptures animalières. Il est cependant déclaré tuberculeux très jeune et préférera mettre fin à ses jours à l'âge de 31 ans.

Son enfance

Rembrandt Bugatti, de son vrai nom Rembrandt Annibale Bugatti,est né le 16 octobre 1884 dans la ville de Milan en Italie. Son père est alors architecte, fabricant de mobilier, décorateur et son frère aîné étudie dans le domaine de l'automobile. Celui-ci créera quelques années plus tard la célèbre marque automobile Bugatti.

La mère de Bugatti supporte mal l'arrivé de son deuxième fils et ne lui porte guère beaucoup d'amour durant son enfance. Celui-ci en souffrira psychologiquement mais trouvera une consolation avec son oncle et parrain Giovanni Segantini, qui fut notamment celui qui choisit son nom à sa naissance.

Segantini baigne très tôt le jeune italien dans le milieu de l'art grâce à son métier de peintre. De plus, un célèbre sculpteur du nom de Troubetzkoi, ami du père de Bugatti, repère une des sculptures du jeune italien et l'aiguille vers l'Académie des Beaux-arts de Brera à Milan. Le jeune sculpteur est alors âgé de 14 ans.

Sa carrière de sculpteur

Il réalise sa première sculpture en 1901 qu'il nomma Ritorno dal pascolo. Celle-ci représentait quatre vaches positionnées l'une derrière l'autre sur un chemin de retour. Bugatti, un jeune homme à l'apparence fragile mais doué en art, réalise alors de nombreuses sculptures en plâtre et en plastiline jusqu'en 1903.

En 1904, l'artiste suit ses parents qui déménagent à Paris en France. Une fois dans la capitale, il rencontre de nombreux sculpteurs connus tels que Amedeo Modligliani ou encore André Derain.

Il se met à sculpter des nus féminins puis se spécialise dans le domaine animalier. Il se fait connaître à travers les galeries parisiennes, notamment grâce à l'aide du journaliste et homme politique français Adrien Hébrard.

En 1907, l'homme s'installe seul en Belgique où il continue ses sculptures animalières en s'inspirant notamment des animaux du zoo d'Anvers. Il rencontre un fort succès, mais sa santé se dégrade, car il est atteint d'une tuberculose.

En 1915, il revient à Paris et met fin à ses jours deux ans plus tard, le 8 janvier 1916. Il décède ainsi à l'âge de 31 ans.

le sculpteur italien Rembrandt Bugatti (1884-1916) en train de modeler
Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 15:46

Alfred Stevens est un peintre belge du XIXème siècle. Il se fait connaître à Paris grâce aux expositions universelles avant d'être connu à travers le monde entier. Il côtoie de nombreuses personnalités du monde de l'art telles que Manet et il est même un invité de marque à la cour de l'empereur Napoléon III. Il mettra fin à son métier à cause de problèmes de santé qui entraîneront son décès à Paris.

Ses débuts

Alfred Stevens, de son vrai nom Alfred Émile Stevens est né à Bruxelles en Belgique le 11 mai 1823 au sein d'une famille aisée. Il étudie le domaine de l'art jusqu'à ses 20 ans. Il est notamment formé par le peintre belge néoclassique du nom de François-Joseph Navez, lui-même disciple du célèbre peintre français Jacques-Louis David.

Un an plus tard, il déménage à Paris et commence à peindre en s'inspirant des gens pauvres de la capitale française. Au cours d'une exposition universelle en 1855, son tableau du nom de ce que l'on appelle (le) vagabondage est repéré par l'empereur Napoléon III et lui fait ouvrir les yeux sur la maltraitance des vagabonds par sa propre armée.

À partir de ses 33 ans, Stevens laisse de côté les thèmes historiques et il commence à se faire connaître grâce à des œuvres représentant de jeunes femmes habillées de manière élégante dans des intérieurs bourgeois.

Son succès

Alfred Stevens participe une nouvelle fois à l'exposition universelle de Paris en 1867, il y rencontre un énorme succès et reçoit la Légion d'honneur française pour son talent artistique qui est reconnu dans le monde entier. Cette gloire lui permet de côtoyer la haute société, il fréquente les membres de la cour impériale de l'empereur et rencontre de nombreux artistes prestigieux tels que le poète Charles Pierre Baudelaire ou encore le peintre français Édouard Manet qui deviendra son véritable ami.

Stevens s'ouvre par la suite à de nouveaux thèmes artistiques en réalisant des tableaux représentant le littoral français comme la toile du nom de "Coucher de soleil sur la mer". On y voit des marines, des mers et des océans dans un style qui accentue la mobilité des phénomènes proches de l'impressionnisme.

En 1886, Stevens publie son recueil "Impressions sur la peinture" qui lui aussi connaîtra un fort succès. Suite à des problèmes de santé, il arrête de peindre à partir de 1890 et meurt en 1906 dans la ville de Paris. Aujourd'hui, la rue Alfred Stevens du IXème arrondissement de Paris rend hommage au talent de ce grand peintre belge.

1 Alfred George Stevens circa 1875 | Source British Architect, 3 Dece
Partager cet article
Repost0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 06:33

France Gall eut une enfance bercée par la musique et commença à jouer et à chanter très jeune notamment grâce à l'aide de ses relations familiales. Elle devint l'une des plus grandes chanteuses françaises de son époque, notamment en 1965 où elle fut à l’apogée de sa gloire. Aujourd'hui, ses tubes sont encore classés parmi les meilleures chansons de France.

Son enfance

France Gall de son vrai nom Isabelle Geneviève Marie Anne Gall est née à Paris le 9 novembre 1947 d'un père chanteur et auteur et d'une mère dont le père fut à l'origine d'une chorale nommée Manécanterie des Petits Chanteurs à la croix de bois.

Elle grandit donc au sein d'une famille appartenant au monde de la musique, elle voit défiler au foyer familial de nombreux chanteurs tels que Hugues Aufray ou Marie Laforêt.

Son père l'emmène fréquemment dans les coulisses de l'Olympia afin d'écouter de grands artistes comme la chanteuse Édith Piaf par exemple. Poussée par ses parents, elle commence à jouer du piano à cinq ans et de la guitare à onze ans.

Sa carrière musicale

À seize ans, elle enregistre ses premières chansons sur le label Denis Bourgeois qui travaille notamment avec Serge Gainsbourg. Celui-ci va lui composer plusieurs chansons, dont le titre "Ne sois pas si bête" qui sera en tête du hit-parade du moment. À partir de là, de nombreuses personnalités vont aider la chanteuse dans sa carrière comme Charles Aznavour.

Fin 1964, elle sort la chanson "Sacré Charlemagne" qui sera un énorme succès durant l'année 1965, de la France jusqu'aux États-Unis en passant par le Japon. Elle participe également au concours de l'Eurovision 1965 afin de représenter le Luxembourg avec sa chanson à succès "Poupée de cire, poupée de son" grâce à laquelle elle gagnera le Grand Prix. L'année 1965 fut donc une année de gloire et de succès pour Gall en France et à l'étranger.

En 1966, sa chanson "Les Sucettes" écrite par Serge Gainsbourg portant sur des allusions sexuelles va déclencher un scandale qui l'obligera à changer de maison de disque. France Gall vend peu de CD et sa carrière dégringole. Cependant, elle inspirera de grands chanteurs durant cette période avec par exemple Claude François qui lui consacre la chanson "Comme d'habitude" en 1967.

En 1973, Gall rencontre Michel Berger qui écrit une comédie musicale où elle jouera le rôle de l'héroïne. Tous deux se marient quelques mois plus tard avant d'entreprendre de nouvelles comédies.

Elle participe quelques années plus tard à l'enregistrement d'albums pour les Restos du Cœur. Aujourd'hui, elle est marraine d'une association nommée Cœur de femmes venant en aide aux femmes sans abris.

France Gall
Partager cet article
Repost0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 16:31

Raymond Elias Feist est un américain d'origine française, il est passionné de fantaisie qui crée deux univers imaginaires qui seront la base de ses nombreux romans et de deux jeux vidéo qu'il crée en compagnie de plusieurs amis. De nos jours, Raymond Feist reste l'un des plus grands best-sellers de fantaisie dans le monde.

Ses débuts

Raymond Elias Feist est né en décembre 1945 à Los Angeles, ville de l'État de Californie aux États-Unis, mais sa famille est originaire de la France, plus particulièrement de la Lorraine.

Une fois adolescent, le jeune homme imagina deux univers de fantaisie qu'il nomma Midkémia et Kelewan. Le premier étant en fait grandement inspiré du jeu de rôle sur ordinateur du nom de Donjons et Dragons auquel s'adonnait cet écrivain. Ces deux univers serviront par la suite de base pour l'écriture de ses romans au cours de sa carrière.

Durant ses études supérieures à l'université de San Diego dans l'État de Californie, Feist et plusieurs de ses amis passionnés d'univers de fantaisie inventent un jeu de rôle en se basant sur l'univers de Midkémia. Ils nommèrent leur jeu "Thursdaynighters" que l'on peut traduire par "Les nocturnes du jeudi", car les amis jouaient tous les jeudis soirs sur le jeu inspiré de l'univers de Midkémia.

Les jeunes gens prirent leur affaire très au sérieux jusqu'à ce que l'entreprise Sierra édite deux jeux vidéos issus de leur univers de nombreuses années plus tard. Le jeu Betrayal at Krondor sorti aux États-Unis en 1993 et le jeu Return to Krondor sorti en 1998 aux États-Unis et en France en 1999.

Sa carrière de romancier

Raymond Elias Feist sortit de sa scolarité, diplômé d'un Bachelor of Arts avec mention en 1977. Deux ans plus tard, il écrit son premier roman racontant l'histoire d'un jeune garçon qui se destine à être magicien, ce roman sera publié en 1982 par la cinquième plus grande maison d'édition du monde, Doubleday.

L'ouvrage rencontre un fort succès et finit par donner naissance à une trilogie : "Les Chroniques de Krondor". Cette trilogie fondée sur l'univers de Midkémia fit de Feist un grand romancier de fantaisie à travers le monde. Celui-ci continua donc à écrire d'autres œuvres relatant les aventures de ses personnages principaux de son monde imaginaire.

L'homme vit actuellement au sud de la Californie avec sa famille et continue d'écrire. Récemment, il a eu une proposition d'adaptation au cinéma de son œuvre, mais il exige d'être présent sur les plateaux de tournage afin que l'œuvre reste fidèle aux livres.

Autograph session with Raymond Elias Feist at Salon du livre 2008 (Par
Partager cet article
Repost0
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 13:30

De Gaulle, fils d'un famille bourgeoise catholique du nord de la France, devient général au cours de sa carrière militaire qui le fît combattre durant la Première Guerre Mondiale puis devenir représentant de la France Libre durant la Seconde. Suite à la libération il deviendra le premier Président de la Vème République française.

Son enfance et son parcours dans l'armée

Charles de Gaulle de son vrai nom Charles André Joseph Pierre-Marie de Gaulle, né à Lille le 22 novembre 1890 au sein d'une famille bourgeoise et catholique. Il passe ensuite par des écoles privées catholiques à Paris pour finalement entrer à l'École militaire de Saint-Cyr en 1908. À sa sortie il rejoindra l'infanterie française sous les ordres du colonel Pétain.

Il participe à la Première Guerre Mondiale, il est alors officier dans l'armée. Il est blessé de nombreuses fois, notamment au genou lors de sa première bataille à Dinant en août 1914 et est également fais prisonnier durant deux ans et demi par les forces allemandes.

Suite à la Première Guerre Mondiale il enseigne à l'école de guerre où il plébiscite une stratégie de mouvement durant les batailles. Il devient en 1940 sous-secrétaire d'État à la guerre. Il s'oppose à l'armistice suite à l'invasion allemande au début de la Seconde Guerre Mondiale et part pour Londres le 17 juin 1940 afin d'organiser la résistance.

Il fait son premier appel à la résistance française via la radio britannique BBC le 18 juin 1940. Il organise donc la résistance extérieure, mais également intérieure avec notamment l'aide du préfet et résistant français Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France Libre.

En 1944, suite à la libération, le Général De Gaulle devient le chef du GPRF (Gouvernement Provisoire de la République Française) et essaye de ré-organiser la France d'après guerre avec des politiciens, anciens membres de la résistance.

Il démissionne en janvier 1946 car il est en désaccord avec les projets de constitution de la IVe République.

De Gaulle durant la Vème République

De Gaulle profite de son temps pour créer son propre parti politique, le RPF (Rassemblement du Peuple Français). Il revient au pouvoir de la France en mai 1958 pour résoudre le problème de l'Algérie, colonie française où règne un mouvement d'indépendance.

En condition à son retour, il met en place une nouvelle constitution qui sera celle de la Vème République. De Gaulle devient alors le premier Président de la République française sous la Vème République.

Il met fin à la guerre d'Algérie en déclarant l'indépendance du pays (Accords d'Évian en 1962) suite à un référendum soumis au peuple algérien. Il démissionnera ensuite en 1969 suite à un désaccord avec le peuple.

Il meurt le 9 novembre 1970, en Haute-Marne, d'une rupture d'anévrisme.

Le général de Gaulle avec notamment le général Koenig | date 1944-
Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 14:41

Depuis plusieurs années maintenant, les radars automatiques font partie de notre quotidien. Considérés avant tout comme un moyen préventif visant à diminuer le nombre d'accidents sur les routes, le système a souvent été critiqué pour la mise en avant de son côté répressif.

But du radar automatique

Un radar automatique est un appareil électronique qui contrôle la vitesse des véhicules roulant sur les axes routiers, celui-ci est disposé sur le bord des routes et fonctionne de manière autonome.

Ces radars sont destinés à la sécurité routière, en effet le but premier est de les implanter de manière fixe (ou mobile par des moyens humains) dans des endroits dangereux d'un point de vue routier afin d'obliger les automobilistes à ralentir et ainsi diminuer le nombre d'accidents.

En cas d'excès de vitesse cependant le radar permet de prendre une photo du véhicule en infraction afin de l'identifier, le radar a donc également un rôle de répression en plus d'un rôle préventif. Les endroits où sont implantés les radars sont :

  • les zones où se produisent beaucoup d'accidents corporels,
  • les zones où la majorité des accidents sont dus à des vitesses excessives,
  • les zones où les contrôles routiers sont difficiles à réaliser par des moyens humains.

Fonctionnement d'un radar automatique

Un radar utilise le "phénomène doppler", basé sur les ondes électromagnétiques afin de calculer la vitesse d'un véhicule. Il mesure les différentes fréquences d'ondes radios qu'il envoie en continue et dont il reçoit un écho.

Plus l'objet qui renvoie l'onde (l'automobile) va vite et plus il s'éloignera rapidement, de ce fait la fréquence écho de l'onde sera plus petite et plus longue à revenir jusqu'au radar. En fonction des variations de cette onde, le radar peut alors calculer la vitesse de l'objet.

Si la vitesse calculée est plus grande que la vitesse maximale autorisée (avec une marge de 5% selon la tolérance du radar), l'appareil prend une photo automatiquement. Cette photo est envoyée numériquement à un centre national de traitement des infractions.

Au centre, du personnel effectuera le décryptage de la photo (heure, importance de l'excès) et la recherche de la correspondance du numéro de la plaque d'immatriculation avec un fichier national des immatriculations de France.

Une fois le véhicule identifié une contravention est éditée puis envoyée au propriétaire du véhicule par voie postale.

Radar fixe | Source Photo taken by Remi Jouan | Date 2011-04-02 08:56
Partager cet article
Repost0