Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : mickael78450
  • : Le blog de Mickaël
  • Contact

Recherche

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 22:27

Les piles rechargeables, appelées également accumulateurs (ou accus) électriques, permettent le stockage de l'énergie électrique afin de la restituer ultérieurement. Ils constituent une excellente alternative aux piles traditionnelles de par leur durée de vie plus conséquente entraînant une diminution de votre budget pour le fonctionnement des appareils électroniques. Alors, comment bien choisir et utiliser ces piles rechargeables ?

Quelle est la durée de vie des piles rechargeables ?

D'une manière théorique, la durée de vie d'un accumulateur électrique correspond à 1000 rechargements par un chargeur à pile prévu à cet effet. C'est en effet ce qu'il est indiqué dans bon nombre de commerces. Cependant, dans la pratique, cette durée de vie peut être revue à la baisse.

En effet, la durée de vie de ces piles dépend de plusieurs facteurs :

  • L'utilisation des piles influe sur leur durée de vie. Si par exemple celles-ci subissent des décharges à forts courants, la durée de vie va diminuer à cause de la résistance que doivent maintenir les accus rechargeables.

  • Le type de piles rechargeables ainsi que le type de chargeur utilisé influent également sur la durée de vie.

Alors, quel modèle choisir ?

Il existe trois grands types de piles rechargeables dans le commerce :

  • Les piles Ni-Cd (Nickel Cadmium) sont les moins chères. Cependant, elles ont l'inconvénient de devoir être obligatoirement déchargées avant d'être rechargées sous peine de gâcher leur efficacité à cause de l'effet mémoire. Toutefois, certains chargeurs peuvent pallier à ce problème (voir plus bas). De plus ces piles sont les plus polluantes et donc les moins écologiques.

  • Les piles Ni-Mh (Nickel Métal Hydrure) sont légèrement plus chères que les précédentes, mais sont peu touchées par l'effet mémoire.

  • Les piles Li-Ion (Lithium Ion) sont les plus chers du marché, mais ont néanmoins plusieurs avantages : elles ne subissent pas l'effet mémoire, se déchargent moins vite que les autres types de piles lorsqu'elles ne sont pas utilisées et sont de loin les plus écologiques, car les moins polluantes une fois inutilisables.

En ce qui concerne le chargeur, il est essentiel de se servir de chargeurs spéciaux évitant la surcharge. De plus, certains types de chargeur permettent d'éviter l'effet mémoire, grâce à une détection de fin de charge et des fonctions de pré-décharge.

Comment recycler ces piles rechargeables ?

Tout simplement de la même manière que les piles traditionnelles dites alcalines. Il suffit de les amener dans des bacs prévus à cet effet dans les grandes surfaces, mairies et tout autre commerces et lieux publics disposant de tels conteneurs.

2009 - 231/365 - Stupid Batteries...
Partager cet article
Repost0
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:37

Chaque seconde, 400000 bouteilles sont jetées à travers le monde, représentants des tonnes de déchets sous forme d'emballage plastique, de carton et de verrerie de bouteilles. Comment s'y prend-t-on pour recycler nos bouteilles ? Dans quels buts ?

Le recyclage domestique

%%% Tout d'abord, il existe un recyclage domestique des emballages de bouteille consistant à donner une seconde vie à celles-ci.

En effet, nos bouteilles en plastique d'un litre et demi peuvent être réutilisables par un re-remplissage de n'importe quel liquide de notre quotidien tel que de l'huile ou tout simplement de l'eau du robinet.

Attention cependant, au bout d'une quinzaine de jours après l'ouverture de la bouteille, le plastique génère des bactéries au contact de l'eau. Il ne faut donc pas réutiliser une bouteille d'eau trop longtemps.

Celles-ci peuvent également servir de pots de peinture une fois coupés en deux, constituant une alternative intéressante aux pots métalliques qui rouillent et ne sont pas transparents.

Autre exemple, une bouteille en plastique peut être utilisée pour fabriquer la célèbre attrape-guêpes d'été en plaçant la moitié haute à l'envers dans la moitié basse. La réutilisation des bouteilles en verres est plus délicate, cependant nous pouvons imaginer, par exemple, la délimitation d'un potager par des bouteilles de vin plantées à même la terre.

Le recyclage industriel, l'importance du tri sélectif

%%% Le recyclage industriel est le retour de produits, ici des emballages de bouteille, considérés auparavant comme des déchets, au sein d'une filière de production où la matière première est transformée en produits similaires.

Afin de soumettre nos bouteilles au recyclage industriel, il est primordial de passer par la phase du tri sélectif consistant à séparer les emballages selon leur nature dans les bacs remis par votre commune afin de faciliter leur reconversion par des entreprises professionnelles.

En France, les emballages de bouteilles se trient en deux grosses catégories.

  • Les bouteilles et flacons en plastique, ainsi que les bouteilles en carton se déposent dans la collecte du bac à couvercle jaune. Le plastique sera nettoyé, puis épuré, afin de servir à la fabrication de tuyaux, de sacs de supermarchés, de fibres textiles et d'emballages. Quant au carton, il sera principalement transformé en papier recyclé.
  • Les bouteilles en verre se déposent dans la collecte du bac à couvercle vert. Les bouteilles entières seront lavées, désinfectées et pourront être réutilisées telles qu'elles.

Pour terminer, voici quelques trucs à savoir sur le recyclage de vos bouteilles.

  • Toute bouteille contenant des substances toxiques ne peut être recyclée (huile moteur, désinfectant, etc.).
  • Il est inutile d'enlever les bouchons des bouteilles ainsi que de les laver. Cela ne nuit pas au recyclage.
  • Les bouteilles d'huile peuvent également être destinées au recyclage.
1 Picture of trashcans for waste sorting at Bucharest (Dorobani place)
Partager cet article
Repost0